Si comme moi vous êtes dans le flou, cet article vous éclaircira l’esprit.

Pour comprendre, il faut remonter aux années 70, quand le pilote de course, Barry Sheene, faisait le signe “V” avec les doigts de sa main gauche à différentes reprises, comme quand il dépassait son principal concurrent, Kenny Roberts, ou quand il saluait les spectateurs après sa victoire. Ce serait donc depuis ce temps que les motards se saluent quand ils se croisent.

Continuer La Lécture en Page 3